Rechercher

La voie de la raison ou la mise en scène de soi ?

Nous sommes tous, en ces temps de pandémie, ramenés à la plus simple expression de notre être, humains et fragiles. Certains, pourtant, aux egos surdimensionnés, trouvent encore le moyen de braver leur conscience qui devrait leur dicter de savoir raison garder. Ils continuent allègrement la mise en scène de soi, glanant de ci, de là des ego combats qui paraissent si dérisoires lorsque l’on se donne la peine d’éveiller un tant soit peu sa conscience.

Nous sommes à la croisée des chemins, nous le percevons clairement, nous sommes tous interpellés par ce qui nous parait étrange, ce sur quoi, nous n’avons pas une véritables emprise. De quels chemins s’agit-il ? Celui de la repentance pure et sincère de ceux qui espèrent gagner le ciel ? Celui de l’éveil véritable des consciences, des bienheureux qui espèrent une renaissance de la planète tout entière ? Celui des oiseaux de mauvais augure qui sont dans le décompte macabre des morts de cette pandémie et qui agitent l’épouvantail apocalyptique d’une fin du monde ?

Chacun devrait être en capacité de choisir sa croisée des chemins. Ce temps particulier que nous traversons offre à tous la possibilité de braver nos limites, quelles qu’elles soient, afin de transformer nos peurs en espérance infinie en la vie.

Sommes-nous en guerre contre le Covid19 ? Alors ne dit-on pas ? ’Bénissez votre ennemi et vous lui dérobez toutes ses flèches’. Elles seront transmuées en bénédictions.

On ne peut demander le succès en préparant l’échec. Il est donc évident, que nous ne récolterons que ce que nous aurions collectivement cultivé.

Fatoumata KANE - Avril 2020





© 2019 par Cabinet Lakalita

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Instagram

Créé avec wix.com